31 rue Bautin - 67000 Strasbourg

Heures d’ouverture : Lundi / Mardi / Jeudi / Vendredi 9h-12h puis 14h-18h30 et Mercredi 9h-12h
  Contact : 03 88 60 40 14

Implants dentaires

Un implant dentaire est une racine artificielle qui est placée dans la mâchoire permettant ainsi de remplacer une ou plusieurs dents naturelles perdues. Les implants dentaires peuvent être une option pour les personnes qui ont perdu un ou plusieurs dents à cause de maladies parodontales, d’un traumatisme, d’une infection ou autre.

Pour vous aider à mieux comprendre des traitements qui utilisent les implants, contactez le Dr Jean-Fançois DARNAUDET à Strasbourg (67). Une consultation permettra de clarifier le type de traitement dont vous avez besoin.

Manger et  mastiquer correctement sont essentiels pour être en bonne santé. Des milliers de personnes, des plus jeunes aux plus agées, n’ont plus leurs propres dents. Certains sont satisfaits de leurs prothèses, pour d’autres en revanche elles ne permettent pas un confort suffisant.

Si vous vous sentez gêné ou mal à l’aise avec des dents manquantes, les prothèses dentaires qui ne sont pas adaptées ou si vous ne parvenez pas à mâcher correctement, les implants dentaires peuvent être la solution.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire?

Un implant dentaire peut être considéré comme une racine de dent artificielle qui est ancrée dans l’os des mâchoires. Lorsque l’implant est combiné à une couronne, un bridge fixe ou un ensemble complet de prothèses dentaires, une ou plusieurs dents manquantes peuvent être remplacées. Un implant dentaire est fabriqué à partir d’un matériau très solide, biocompatible placé lors d’une procédure simple qui, en général, n’est pas plus compliqué qu’une extraction dentaire. Après une période de cicatrisation initiale, au cours de laquelle l’implant enfoui dans l’os cicatrise sous la gencive, il est découvert et relié à la dent artificielle. Le matériau de l’implant est tellement biocompatible que l’os se développe autour de l’implant et se lie à la surface de celui-ci dans un processus appelé ostéointégration qui donne par un implant solidement ancré.

Combien de temps cela prend-il  ?

Cela dépend du type d’os, et de l’endroit où l’implant est placé dans votre mâchoire, cela peut aller de quelques mois à plus de 9 mois. Ces temps peuvent avoir besoin d’être rallongés si de l’os a été rajouté par greffe.

Tout le monde peut-il en bénéficier ?

Ce traitement n’est pas adapté à tout le monde. Votre dentiste devra vérifier combien os que vous avez et s’il y a suffisamment d’espace pour un implant. Les racines des dents adjacentes devront également être loin de l’implant. Si de l’os manque, il est possible d’en rajouter par des greffes osseuses.

Quels sont les avantages du traitement de l’implant dentaire?

Les implants dentaires ont l’air de vraies dents et fonctionnent comme de vraies dents.  L’avantage des implants est que les dents adjacentes n’ont pas besoin d’être touchées pour remplacer une dents comme dans le cas d’un bridge.

Que se passe-t-il en cas d’échec ?

Cela signifie que l’implant ne s’est pas ostéointégré. La dépose de l’implant, la cicatrisation du site est la repose d’un nouvel implant est généralement la solution. D’autres options comme prothèses dentaires ou des bridges peuvent aussi être envisagés.

Quel est le taux de réussite?

Globalement les études cliniques montrent un taux de survie moyen des implants de plus de 95 % à 10 ans.  Si vous fumez, les chances de succès de chutent d’au moins 10%.

Pourquoi le traitement implantaires sont si coûteux?

Parce que c’est un processus complexe qui nécessite des composants coûteux et des instruments  de précision.

Pourquoi les implants dentaires ?

Un implant dentaire est la chose la plus proche à une dent naturelle que votre dentiste peut utiliser. Les implants offrent un résultat beaucoup plus naturel et plus sûr que les prothèses amovibles, surtout si celles-ci sont instables.

La mise en place des implants est elle compliquée?

La réponse est non, si l’os est en quantité suffisante pour placer l’implant. La mise en place de l’implant se passe en utilisant seulement une anesthésie locale. Dans la première étape de la chirurgie, l’implant est mis en place dans l’os. cette opération dure généralement une soixantaine de minutes. Après six à dix jours, les points de suture sont enlevés et l’implant cicatrise pendant environ trois à six mois. Pendant ce temps, , l’os se développe à la surface de l’implant pour le fixer.

La deuxième étape de la chirurgie est très simple et ne dure que trente minutes environ. Au cours de cette étape, l’implant enfoui est découvert à l’aide d’une petite incision dans la gencive. Une vis de cicatrisation est mise en place dans l’implant jusqu’à ce que la prothèse finale soit terminée, ce qui peut durer jusqu’à deux semaines. L’inconfort ressenti durant ces étapes n’est pas supérieur à une extraction dentaire. Les suites opératoires sont minimisées grâce à des antalgiques et au suivi des instructions post opératoires.

Combien de temps durera un implant ?

C’est difficile à prédire. La recherche a démontré que plus de 90% des implants dureront 15 ans ou plus. Cependant, chaque patient est différent et la longévité peut être affectée par la santé globale, la nutrition, l’hygiène bucco-dentaire et l’usage du tabac. L’anatomie individuelle, la conception et la construction de la prothèse peuvent également avoir une influence. Il est aussi impératif de faire régulièrement des contrôles dentaires, des détartrages et de maintenir un contrôle de plaque efficace pour maximiser la longévité des implants.

Quel est le coût d’un implant?

En général, les coûts sont comparables à ceux d’autres prothèses impliquant des bridges. Mais la prise en charge par votre complémentaire santé dépend de votre contrat d’assurance et sera vérifiée avec le devis fourni par votre dentiste.

Quels sont les facteurs limitants ?

Discutez en avec le Dr Jean-François DARNAUDET, car il existe quelques conditions médicales qui empêchent l’utilisation d’implants. Le facteur limitant principal est l’os suffisant pour accepter l’implant. Cela peut être évalué par voie radiographique (avec un examen 3D cone-beam CT), et l’os disponible peut être augmenté lorsqu’il n’y en a pas suffisamment.