31 rue Bautin - 67000 Strasbourg

Heures d’ouverture : Lundi / Mardi / Jeudi / Vendredi 9h-12h puis 14h-18h30 et Mercredi 9h-12h
  Contact : 03 88 60 40 14

Types de maladies parodontales

 

 

GINGIVITE

La gingivite est la forme la plus bénigne de la maladie parodontale.  Les symptomes sont des gencives rouges, gonflées et qui saignent facilement. Il n’y généralement peu ou pas d’inconfort à ce stade. La gingivite est souvent causée par l’hygiène bucco-dentaire insuffisante. La gingivite est réversible avec un traitement professionnel et une bonne hygiène buccodentaire à la maison.

Les facteurs qui peuvent contribuer à la gingivite sont : le diabète, le tabagisme, l’âge, une prédisposition génétique, certaines maladies systémiques, le stress, une mauvaise alimentation, la puberté, les fluctuations hormonales, la grossesse, la toxicomanie, une infection à VIH, et l’utilisation de certains médicaments.

Une gingivite non traitée peut mener à la parodontite qui peut éventuellement conduire à la perte des dents et d’autres problèmes de santé.

PARODONTITE

Une gingivite non traitée peut se compliquer en parodontite. Avec le temps, la plaque peut se propager et se développer sous la gencive. Les toxines produites par les bactéries de la plaque irritent les gencives. Les toxines stimulent une réponse inflammatoire chronique dans laquelle le corps, pour résumer, réagit de façon disproportionnée et les tissus et les os qui supportent les dents sont détruits. Ces sont les gencives, formant des poches (espaces entre les dents et les gencives) qui sont infectées. Lorsque la maladie progresse, plus les poches s’approfondissent plus les tissus les gencives et de l’os sont détruits. Souvent, ce processus destructeur ne donne lieu qu’à des symptômes très légers. A terme, les dents deviennent mobiles et peuvent être extraites.

Il existe de nombreuses formes de parodontite. Les plus courantes sont les suivantes.

  • La parodontite agressive se produit chez les patients qui sont par ailleurs cliniquement sains. Elle est caractérisée  par une perte d’attache rapide avec destruction de l’os qui entoure les dents et l’on observe une agrégation familiale de cette maladie.
  • La parodontite chronique est caractérisée par une inflammation chronique des tissus de soutien des dents, une perte d’attache et d’os progressives. C’est la forme la plus fréquente de parodontite et se caractérise par la formation de poches et / ou de récession gingivales. Elle est répandue chez les adultes, mais peut se produire à tout âge. La progression de la perte d’attachement se produit généralement lentement, mais des périodes de progression rapide peuvent se produire.
  • La parodontite peut aussi être une manifestation de maladies systémiques et commence souvent à un jeune âge. Des pathologies systémiques telles que des maladies cardiaques, des maladies respiratoires et le diabète sont associées à cette forme de parodontite.
  • La parodontite ulcéronécrotique est une infection caractérisée par une nécrose des tissus gingivaux, du ligament parodontal et l’os alvéolaire. Ces lésions sont le plus souvent observés chez les personnes souffrant de maladies systémiques telles qu’une infection à VIH, de la malnutrition et à une immunosuppression.